Logo EstimArt

Photos Oeuvre Estimation de départ Offre d'achat

 

 

 

Rare bracelet provenant de l'écrin disparu de la première reine des Belges.

XIXe siècle

Époque Louis-Philippe.

Vers 1840.

Légué en 1850 par la reine Louise de Belgique, née princesse d'Orléans, à la duchesse de Massa, dame d'honneur de sa mère, la reine Marie-Amélie des Français.

Ce bracelet royal, en or jaune 18k, est composé de deux brins ou chaînes, à maille serpent, et d'un élément central à bordure de cordage et serti clos orné d'un rubis ovale facetté encadré par deux jolies perles fines.

Long.: 17,4 cm - Poids brut: 20,98 g.

En excellent état de conservation, cet émouvant souvenir de la reine Louise des Belges est conservé dans un élégant écrin de couleur grenat à encadrement de frise de grecques et filets or, une couronne royale catholique en or orne le centre du couvercle.

Un papier accompagne ce précieux bijou, il comporte l'inscription manuscrite suivante : "Legs à la Duchesse de Massa de S.M. la Reine Louise de Belgique née princesse d'Orléans."

Cette exceptionnelle provenance royale est confirmée par sa mention dans l'inventaire après décès de l'écrin de la reine Louise des Belges (1812-1850) où le présent bijou est décrit comme suit : "Un bracelet composé d'une double chaîne en or ornée de rubis et perles fines (Duchesse de Massa)... 160."
Voir illustration jointe: Extrait de l'inventaire des bijoux [de la reine Louise des Belges] réalisé par M. Tilquin sur l'avis de M. Jean-François Dufour, orfèvre demeurant à Bruxelles, Marché aux tripes n°30 dûment patenté. Document retranscrit et publié dans "Bijoux des reines et princesses de Belgique", Christophe Vachaudez, Bruxelles, Racine Eds. p. 184.

Demeuré jusqu'en ce XXIe siècle dans les collections des héritiers de la duchesse de Massa, ce beau bracelet historique a été examiné par M. Xavier Dufestel, expert, et il est désormais visible sur rendez-vous dans nos bureaux parisiens de la rue de la Paix.


Louise Marie d'Orléans (1812-1850), fille du dernier roi des Français, Louis-Philippe Ier, devint la première reine des Belges en épousant, en 1832, le roi Léopold Ier (1790-1865). Le couple eut trois enfants : Léopold II, Philippe comte de Flandre et Charlotte, impératrice du Mexique.


Anne-Charlotte de Macdonald (1792-1870), dite "Nancy", duchesse de Massa. Fille d'Étienne de Macdonald (1765-1840), maréchal de France et duc de Tarente, elle épousa en 1810, Sylvestre Régnier de Massa (1783-1851), duc de Massa. Le couple eut cinq enfants. Sous la Monarchie de Juillet (1830-1848), elle fut dame d'Honneur de la mère de la reine Louise des Belges, à savoir: de la dernière reine des Français, Marie-Amélie de Bourbon, et de deux de ses filles, les princesses Marie et Clémentine d'Orléans.

France
Paris

4000

 

retour au menu