Logo EstimArt

Photos Oeuvre Estimation de départ Offre d'achat

 

 

 

Rare bracelet historique offert par la princesse Clémentine d'Orléans à sa dame d'honneur, la duchesse de Massa.

XIXe siècle

Époque Louis-Philippe.

Novembre 1840.

Ce précieux bijou articulé, en or 18K et décor gravé, comporte un boîtier rectangulaire en or à couvercle vitré, souligné d'émail bleu aux contours et de quatre perles fines aux angles, contenant les cheveux tressés de la princesse Clémentine d'Orléans, fille du roi Louis-Philippe et de la reine Marie-Amélie des Français, comme le confirme l'inscription gravée au revers: "Pcesse Clémentine / 9bre 1840".

En bon état de conservation, cet émouvant souvenir présente sur un des côtés du boîtier (voir illustration jointe) un petit trou dans la paroi en or qui semble indiquer, qu'avant de servir d'écrin aux cheveux de la princesse Clémentine d'Orléans pour être offert en souvenir à la duchesse de Massa, sa dame d'honneur, cette partie devait être destinée à un autre usage?

Poids brut: 23,7 g
Longueur: 16,8 cm
Notre bijou est présenté dans un écrin de la maison Joyeria-Reyes, à Séville.

Demeuré jusqu'en ce XXIe siècle dans les collections des héritiers de la duchesse de Massa, ce beau bracelet historique a été examiné par M. Xavier Dufestel, expert, et il est désormais visible sur rendez-vous dans nos bureaux parisiens de la rue de la Paix.


Clémentine d'Orléans (1817-1907) était une princesse française, troisième fille de Louis-Philippe Ier, dernier roi des Français, et de Marie-Amélie de Bourbon des Deux-Siciles. Elle épousa, en 1843, le prince Auguste de Saxe-Cobourg-Gotha, second fils du duc Ferdinand de Saxe-Cobourg et Gotha, avec qui elle eut trois fils et une fille. Son fils cadet, le prince Ferdinand, accepta le trône de Bulgarie et elle passa ses dernières années à Sofia pour l'aider à s'établir en tant que tsar des Bulgares sous le nom de Ferdinand Ier.


Anne-Charlotte de Macdonald (1792-1870), dite "Nancy", duchesse de Massa. Fille d'Étienne de Macdonald (1765-1840), maréchal de France et duc de Tarente, elle épousa en 1810, Sylvestre Régnier de Massa (1783-1851), duc de Massa. Le couple eut cinq enfants. Sous la Monarchie de Juillet (1830-1848), elle fut dame d'Honneur de la mère de la reine Louise des Belges, à savoir: de la dernière reine des Français, Marie-Amélie de Bourbon, et de deux de ses filles, les princesses Marie et Clémentine d'Orléans.

France
Paris

1500

 

retour au menu